Aujourd’hui nous allons regarder côté océan, près de VIK au sud de l’Islande.  Sur une longueur de quelques kilomètres à peine, la côte nous offre des couleurs et des sites d’une beauté à couper le souffle, ( si le vent ne vous l’a pas déjà coupé…le souffle  !!)

D’abord il y a les plages, mais pas n’importe quelles plages…des plages de sable noir qui nous rappellent l’activité volcanique de l’Islande. Puis il y a les rochers noirs, des aiguilles de laves, des arches basaltiques qui s’avancent dans la mer…quelques touches de neige…et le ciel…le ciel menaçant, les nuages qui avancent à grande vitesse jouant avec le soleil…du jaune, du bleu, du rose !!

Respect , la nature est grandiose et l’exercice photographique s’annonce périlleux !!

Allez, c’est parti, il faut jongler entre les averses, se jouer du vent violent, admirer et déclencher au bon moment.

Ah oui un autre petit détail…n’essayez pas de prononcer les noms des sites, c’est mission impossible. Je les indique par soucis de précision, au cas où vous iriez là-bas.

Nous commencerons par la pointe qui sépare la plage de Kirkjufjara et celle de Reynisfjara.

Tournons la tête à gauche pour la première vue, et pas de temps à perdre car le ciel est terriblement menaçant. Les roches au fond, ce sont des roches basaltiques, dont certaines forment des arches impressionnantes…on les verra mieux plus tard

Dyrholaey, Islande

Le temps d’essuyer une sacré tempête de neige, tournons  la tête à gauche pour découvrir la grande plage de Reynisfjara…et finalement c’est sympa , la neige nous a laissé quelque touche blanche dans le décors . Vous voyez au fond, tout au fond, c’est le Reynisfall, une falaise de 340m qui plonge dans l’océan et se prolonge par des petites aiguilles émergeant de la brume. Bon je vous l’accorde, les aiguilles, là,  on les distingue à peine

Reynisfjara Beach, Islande

Reynisfjara, Islande

 

Alors approchons-nous, ce sera mieux vu de la plage..on n’est pas tout seul

Reynisfjara, Islande

Reynisfjara, Islande

La légende dit que ce sont des trolls pétrifiés pour avoir été surpris par la clarté de l’aube..Bon en fait on ne les voit pas toutes sur cette plage

Reynisfjara, Islande

 

Il faut aller sur la plage de VIK pour découvrir l’ensemble des aiguilles

Vik, Islande

 

Je vous l’avais dit plus haut, nous allons nous approcher de la fameuse pointe avec les arches. Voici la plus célèbre, l’arche de Dyrholaey.

Dyrholaey, Islande

et juste à côté une immense plage de sable noir

Dyrholaey, Islande

Ainsi se termine cette visite des environ de VIK, la lumière du phare s’allume, le ciel devient à nouveau menaçant, il est temps de rentrer.

Dyrholaey, Islande

 

Petits conseils en passant..

Vous l’aurez compris, la météo n’était pas avec nous. Il faut voir le bon côté des choses, elle nous a offert des ciels et des lumières splendides, mais il fallait être prêt !! Pas le temps de tourner autour du sujet pendant des heures, pas le temps de réfléchir aux réglages…il faut bien connaître son matériel afin de s’affranchir des réglages et se concentrer en priorité sur ses cadrages. Entraînez-vous avant à changer vos filtres dans des conditions difficiles.

Et comme déjà dit, une bonne tenue vestimentaire est indispensable pour se protéger du vent et de l’humidité, car quand ça tombe , ça tombe et brutalement , pas le temps de se mettre aux abris.

Merci encore à Patrick Dieudonné pour tous ses conseils avant et pendant le voyage, sans lui je pense que beaucoup de photos auraient fini à la poubelle !!